Lettre ouverte à la FNCS