Sociétaires chirurgiens-dentistes : les recommandations de la MACSF

Dans une lettre ouverte, le Directeur du comité dentaire de la MACSF adresse un message de soutien aux chirurgiens-dentistes et rappelle les recommandations ordinales dans ce contexte d’épidémie de Coronavirus.

Chère Consœur, Cher Confrère,

L’ensemble du comité dentaire espère que vous allez toutes et tous bien.

Certes, les cabinets sont fermés mais le combat contre le COVID19 mobilise une partie de notre profession (praticiens volontaires pour intégrer les équipes soignantes de l’APHP en Ile-de-France par exemple) et le quotidien bucco-dentaire doit être assumé dans des circonstances dégradées.

Ainsi, en tant que praticiens traitants, nous devons conserver le contact avec nos patients afin de les rassurer et de leur répondre au mieux en cas d’urgence grâce à nos répondeurs téléphoniques, indiquons un moyen de nous joindre (message téléphonique, adresse mail, horaires d’astreinte téléphonique etc.).

Dans ce contexte, je vous communique pour information les dernières recommandations ordinales (accessibles par lien sur le site de l’Ordre national des chirurgiens-dentistes pour les soins d’urgence, instauration d’un numéro national: 09 705 00 205), reprenant certains éléments déjà publiés, notamment l’arbre décisionnel de gestion des urgences dentaires durant la période de confinement.
Et confortant les modalités d’organisation de la prise en charge des urgences bucco-dentaires sans surcharger ni le SAMU, ni les cabinets de médecine générale, ni les services d’urgence.

Via notamment la formalisation de prise des appels des patients qui téléphonent au titre de demande de soins dentaires urgents dans le cadre exceptionnel du stade 3 de l’épidémie de COVID-19.

Ces documents permettent de préciser :

  • Critères de gravité ;
  • Choix d’orientation ;
  • Aide à la prescription à distance ;
  • Surtout, ils comportent une fiche de traçabilité des appels reçus (2 formats : un en support PDF pouvant être renseigné directement sur écran, un pour renseignement après édition sur support papier), à remplir et à classer dans le dossier médical, afin de conserver les éléments nécessaires attestant de la conformité de la prise d’appel, des choix retenus quant aux conseils et orientations qui ont été finalisés

Il est évident que l’assurance RCP MACSF intégrera ces recommandations transitoires de temps de crise sanitaire et garantira les praticiens qui, ne pouvant soigner directement leurs patients, utiliseront la fiche de traçabilité.

D’où l’importance de bien comprendre l’intérêt médico-légal de cette fiche :

  • La remplir très soigneusement et complètement ;
  • L’archiver ensuite dans le dossier du patient ;
  • L’y conserver comme tout élément du dossier médical, afin de faciliter la défense du praticien si des réclamations étaient formulées ultérieurement sur le contenu ou les suites données à un appel.

Sans oublier de conserver aussi une copie de l’ordonnance éventuellement émise.

Bon courage et bonne santé à vous et à vos proches