Qui sommes-nous ?

Le S.N.C.D.C.S. est la seule structure syndicale nationale regroupant des chirurgiens-dentistes salariés. Son origine remonte aux années 60 avec la multiplication des centres de santé au début du conventionnement. Il a pour objet la défense des intérêts matériels et moraux des confrères et consœurs travaillant plus particulièrement dans des structures de santé de droit public ou privé. La pluridisciplinarité médicale et la dimension sociale de leur approche sont souvent les atouts des centres de santé.

De plus si les usagers trouvent un intérêt certain à la pratique du Tiers payant, issue de la convention particulière entre les caisses et les directions de Centres, les patients apprécient surtout l’absence de lien financier direct entre eux et le praticien, différence fondamentale avec le monde libéral. Cette pratique originale en odontologie a fait ses preuves, tant au plan médical et social qu’en termes d’économie de la santé. Elle fait partie de la carte sanitaire de notre pays, tout en n’étant pas encore considérée officiellement comme telle. Le S.N.C.D.C.S est dirigé par un conseil syndical national élu lors de l’assemblée générale qui se tient une fois par an pendant le Congrès de l’A.D.F. Le conseil national élit en son sein un bureau et le Président.

Le syndicat a pour objectif de créer dans chaque région de France, un conseil syndical régional du S.N.C.D.C.S. et dans chaque département un syndicat départemental qui regroupe les chirurgiens-dentistes salariés en centres de santé. Pour ce faire, il nomme un délégué syndical et s’organise avec un bureau. La direction de leur établissement ainsi que l’inspection du travail (dans le secteur privé) ou le Maire (dans le secteur public) est informé de cette désignation par le Président du S.N.C.D.C.S. Si le manque de moyen financier du syndicat (au regard du nombre de syndiqués) ne permet pas une assistance juridique gratuite, pour autant le syndicat bien souvent assure par sa présence un soutien à tout syndiqué en difficulté.

Le SNCDCS représente les chirurgiens-dentistes salariés en France, travaillant dans des structures de santé communautaire. Exerçant en équipe, ils sont confrontés à une action sociale, par l’implantation de leurs centres. Il défend tout à la fois les intérêts matériels et moraux des chirurgiens-dentistes de centres de santé, leur pratique professionnelle de qualité et plurielle.